Chères collègues, chers collègues,

L’Exécutif et l’Équipe permanente du SGPUM vous souhaitent une excellente année.

L’année 2023 en est une de négociation d’une nouvelle convention collective pour le SGPUM. Après l’adoption à l’unanimité du protocole de négociation par l’Assemblée générale extraordinaire du 23 novembre dernier, une première rencontre avec la délégation de l’UdeM a eu lieu le 20 décembre et des dates de négociation sont déjà planifiées jusqu’en avril 2023. Rappelons que le Comité de négociation du SGPUM est constitué de Gilles Fecteau (Médecine vétérinaire), Sophie Morin (Droit), Kathleen Cahill (conseillère juridique) et Denis Lavoie (avocat et porte-parole). Nous vous assurons de notre détermination à défendre ce protocole qui porte, entre autres, sur les enjeux suivants : rémunération; charge et carrière professorales; modalités d’enseignement; libertés universitaires; accès à l’égalité et enjeux EDI; responsabilité éco-socioresponsable; situation des professeur·e·s sous octroi; régime de retraite.

Vous serez régulièrement informé·e·s de l’évolution de la négociation. Au Canada et au Québec, nous assistons à une dérive de plus en plus inquiétante dans la gestion managériale des universités marquée, notamment, par une attrition de la collégialité dans les prises de décisions et donc par une marginalisation du poids et du rôle du corps professoral dans la mise en œuvre de la mission universitaire. Dans ce contexte, nous avons besoin que vous soyez alertes et mobilisé·e·s pour donner au SGPUM le rapport de force nécessaire afin de négocier de meilleures conditions de travail. Nous avons conçu un plan de gradation des actions de mobilisation. Dès maintenant, nous vous invitons à participer à la visibilité de cette dynamique de négociation en téléchargeant le bandeau conçu à cet effet et qui peut accompagner votre signature de message. Aussi, des affiches sont disponibles et nous avons commencé à les apposer sur les différents campus de l’UdeM.

Cliquez ici pour télécharger le bandeau

Tout le long de la session passée, vous avez partagé avec l’Exécutif vos préoccupations relatives à la mise en œuvre du CHAL. Conformément à la dernière résolution du Conseil syndical, un grief a été déposé et nous vous invitons, si ce n’est pas déjà fait, à participer à l’envoi automatisé de messages à la direction de l’Université pour dénoncer l’impact de la mise en œuvre du CHAL sur nos conditions d’enseignement et sur la planification des autres volets de la tâche professorale.

Votre Conseil syndical, qui se réunit chaque mois, abat un travail extraordinaire, de réflexion sur les enjeux syndicaux de l’heure, qui se concrétise à travers résolutions et plénières. Nous remercions chaque délégué·e pour cette participation à la collégialité et démocratie syndicale.

Pour ce qui est de la session d’hiver, nous tenons à vous rappeler certaines ententes avec la direction de l’UdeM.

Des ententes de 2018  et de 2020, en voie d’être actualisées,  prévoient des modalités afin de protéger votre propriété intellectuelle et votre droit à l’image, que ce soit dans le cadre de l’enregistrement, sonore ou visuel,  de votre cours ou de celui d’une prestation d’enseignement à distance.

La conception de cours entièrement en ligne suivis de façon asynchrone implique, en raison de la pérennité des cours ainsi conçus et de l’investissement important nécessaire à leur développement, une entente entre la direction de l’unité et la personne chargée de son développement. Ainsi, le SGPUM et l’Université de Montréal ont intégré à la convention collective une entente type (Annexe XI – Propriété intellectuelle et modèle d’entente) qui précise notamment les conditions d’utilisation du cours en ligne et prévoit l’octroi d’une licence d’utilisation en faveur de l’Université d’une durée maximale de 5 ans.  Les directions, facultaires et d’unité, ne peuvent établir sans l’accord du syndicat des conditions pour le développement de cours en ligne qui sont inférieures à celles inscrites à l’Annexe XI.

La Lettre d’entente no4 attachée à la Convention collective balise la distribution des ressources de soutien à l’enseignement pour que le processus se fasse de manière transparente et équitable. Assurez-vous que le Comité local d’enseignement et la direction de votre unité respectent l’esprit de cette lettre dans l’octroi des ressources.

Nous vous invitons à nous communiquer toute situation problématique que vous vivez dans le cadre de votre travail, en écrivant à  sgpum@sgpum.org  ou en vous adressant directement à un membre de l’Exécutif ou de l’Équipe permanente (voir www.sgpum.org)

Cordialement et solidairement,

L’Exécutif